Un été dans le pré ~ Lucie Diamond

Polly est une londonienne accro à son job dans la finance, elle vit à 100 à l’heure entre boulot et soirées branchées. Sa soeur Clare vit à la campagne avec ses deux enfants. Les deux soeurs au mode de vie radicalement opposés ne se voit qu’a Noël et ne se supportent pas. Jusqu’au jour où Polly perd son job et se retrouve contrainte de rentrer vivre chez sa soeur dans le village de son enfance.
Enfin ! Le voilà mon livre de fille, mon livre sans prise de tête qui se lit facilement, le livre type de l’été à dévorer au soleil. Après avoir été très déçue par « Miranda dans tous ses états » dont je vous parlais le mois dernier et avoir laissé tomber « Lipstick Jungle » au bout d’à peine une dizaine de page je n’y croyais plus !

un-c3a9tc3a9-dans-le-prc3a9-lucy-diamond

Peur noire ~ Harlan Coben

L’ex-petit ami de fac de Myron réapparait brutalement dans sa vie, elle a un fils de 14ans atteint d’un maladie rare et seul une greffe de moelle osseuse pourrait le sauver. Un seul donneur compatible apparait dans le fichier, mais celui-ci se cache. Myron va alors partir à sa poursuite quitte à déterrer quelques cadavres au passage.
Ce livre était bien, cela ne fait aucun doute. Mais il était loin d’être inoubliable, la preuve : moins de quinze jours après l’avoir lu je ne me rappelle plus vraiment de l’intrigue, j’en ai juste un vague souvenir. Tout ce que je sais c’est que je l’ai lu d’une seule traite !

34558_1711305

Un tueur à Munich: Josef Kalteis ~ Andrea Maria Schenkel

J’avais beaucoup aimé le premier livre de cette auteure (j’en parle ici), sa narration particulière m’avait plu, alors j’ai lu son deuxième roman.
On retrouve un mode de narration similaire, la vision du tueur, les différents témoignages s’enchainent, mais cette fois-ci on nous raconte également l’histoire de Kathie, jeune allemande naïve qui débarque à la ville dans l’espoir d’y trouver le bonheur. Au fur et à mesure du livre apparaissent des témoignages de familles à la recherche de jeunes filles dont ils ont perdues la trace, de témoins qui ont croisé ces jeunes filles, puis du meurtrier qui se rappelle avec délectation comment elles ont terminé leurs vies.
Ce livre est terriblement violent, les scènes de meurtres et de viols sont horriblement détaillées, j’avais parfois presque honte de le lire dans le tram, imaginant que mes voisins pouvaient  jeter un oeil sur ses insanités. Une curiosité malsaine m’a poussé à continuer page après page, peut-être dans l’espoir de voir le sort de la jeune Katie épargnée. Autant le premier livre m’avait plu par sa forme stylistique différente, autant celui-ci m’a laissé un gout bizarre, un malaise,  comme si j’étais sali par cette lecture.cvt_Un-tueura-Munich--Josef-Kalteis_565

Bunker ~ Andrea Maria Schenkel

Ayant été un peu refroidie par le précédent roman j’ai enchainé sans grande conviction sur le 3ème de cette auteure. Cette fois-ci on change complètement de registre, plus de tueur  historique, mais un kidnappeur bien ancré dans une époque contemporaine.
Les premières scènes sont très difficiles à suivre, chacun des personnages parle à la première personnes et même si les polices de caractères utilisées changent à chaque fois j’ai eu un peu de mal à m’y retrouver !
Le livre nous raconte le calvaire d’une fille (il ne me semble pas avoir lu son nom ailleurs que sur la 4ème de couverture) qui est kidnappée par un homme. On ne sait pas vraiment quelles sont les motivations du kidnappeurs, l’argent ? une vieille histoire ? pourquoi l’homme a t’il dérobé la photo du frère de sa victime ?
Je n’ai pas accroché du tout, l’auteure disperse au compte goutte les informations sur ses personnages et j’ai du mal à m’intéresser à un livre si je ne m’intéresse pas à au moins un protagoniste. Je n’étais peut-être pas assez concentrée pour tout comprendre mais toujours est-il qu’après avoir terminé le livre j’ai relu la 4ème de couverture et j’ai découvert des informations que je n’avais pas forcément saisies dans le roman.
Bref si vous souhaitez lire un livre de cette auteure lisez la ferme du crime mais surtout pas les deux autres!

bunker

Meurtres entre soeurs ~ Willa Marsh

Olivia et Emily sont deux demi-soeurs qui ont appris à s’apprécier au fil du temps, jusqu’au jour où arrive la petite dernière Rosie. La petite sœur chérie éclipse rapidement les deux autres aux yeux de leurs parents. Les soeurs grandissent, leurs vies changent et on entrevoit un bel avenir pour elles, mais c’est sans compter sur les nombreux coup du sort qui vont pourrir les vies d’Olivia et d’Emily alors que leur cadette s’en sort admirablement bien. Trop bien même…
Ce livre était très bon, malgré quelques longueurs je l’ai beaucoup apprécié. La méchanceté, le sadisme et les coups bas de ces trois sœurs sont jouissifs, l’humour noir et les tartelettes empoisonnées sont distribué avec justesse.

meurtre-entre-soeur

Le malvoulant ~ scénario Corbeyran; dessin et couleur Paul Marcel

Pour la première fois depuis de nombreuses années (je fais ma vieille là…) j’ai lu une BDs. Quand j’étais ados j’adorais ça, j’ai usé mes exemplaires de Lanfeust, Tellos, j’ai redessiné un nombre incalculable de fois mes vignettes et personnages préférés. J’ai acheté des millions de BD, de comics, de manga, mon père m’a construit de nouvelles étagères et j’en ai acheté d’autres.
Et puis un jour j’ai arrêté, comme ça, sans raisons. Peut-être que j’en avais ma claque de devoir débourser minimum 6€ pour un manga que j’aurai terminé en moins de 20minutes.
Après cette période de sevrage j’ai voulu retenter ma chance, j’ai essayé de renouer avec cette série. Mais je n’ai pas accroché, j’ai détesté les dessins, trop sombres, trop chargés, parfois trop détaillés. Et puis l’histoire ne m’a pas passionnée non plus.
Bref pour une reprise c’était un échec lamentable… Peut-être que je réessaierai, mais en tout cas la prochaine fois je regarderai bien les dessins avant!

MalvoulantLe01

Publicités