Je me suis inscrite dans le sas 47minutes…
Suite à un mic mac de folie dont je vous épargnerai les détails, j’ai dû me réinscrire au RunInLyon. Sur le coup j’étais persuadée qu’avec ma copine on s’était mise d’accord pour le sas 47, du coup j’ai pas réfléchi et j’ai validé mon panier. Et après je lui en ai parlé, apparemment non on s’était décidé pour le sas 53, le sas vert, ben oui j’aurais dû m’en rappeler parce qu’elle m’avait dit qu’elle aimait pas trop le vert.
Du coup non seulement je suis une amie pitoyable (ben oui, elle aime pas le vert je devrai le savoir), mais en plus de ça je me retrouve dans le sas 47… Eh ben y’a plus qu’à…

Samedi : Je pars sans réel objectif, si ce n’est me dégourdir un peu les jambes. Je commence par 2 petits kilomètres sur les berges puis je fais demi-tour pour prendre la direction du parc. Je me retrouve juste derrière une autre fille, elle va à peine trop doucement pour moi mais en même temps je sens que si je la double je vais me cramer. Je trottine derrière elle mais j’ai l’impression de lui mettre là pression, j’imagine que je traine trop des pieds, que je respire trop fort et que ça l’énerve (en tout cas moi c’est le genre de choses qui m’énerve). Du coup je fais demi tour et je tartine un  peu, objectif : tenir 3minutes à une allure de 4’50 ». J’apprécie bien cette petite accélération et repars sur un rythme plus tranquille. Au 8ème kilomètre je regarde ma montre et je me rends compte que j’ai carrément le temps de battre mon record sur 10km. Du coup je donne tout, je prends des virages super serrés, je manque de renversé un cycliste en faisant demi tour, enfin je fais ma connasse tout simplement. Mais c’est une mauvaise idée, à 9,5km mes poumons rendes l’âme, je ralenties mais je me force à continuer, et je passe les 10km en 54’18 », pile mon temps aux foulées de Villeurbanne.
Je n’aurais pas battu mon record cette fois-ci mais j’aurais au moins réussi à réaliser le temps de ma première compèt à l’entrainement.
Et puis je me dis que les 47′ c’est plus qu’une question de 7minutes, peanuts!

Dimanche :  Renforcement du dos avec 2 séances NTC : « Remodelage du dos » et « Dos affiné ».

Lundi : Encore une fois je pars sans objectif (comment ça j’ai déjà laissé tombé mon plan d’entrainement ?)  je commences à allure normal et me lance à nouveau dans une petite accélération, cette fois-ci 1km à 5’00’. Tout se passe bien jusqu’à ce que je retrouve mon allure normale, d’un seul coup j’avais comme l’impression d’avoir les intestins au niveau des genoux et les ovaires dans les chaussettes, plutôt douloureux comme sensation. Je sais pas trop ce qu’il s’est passé mais au bout de quelques centaines de mètres tous mes organes sont revenu à leurs places habituelles et j’ai pu finir ma sortie tranquillement avec juste un bon gros point de côté.
Bilan : 8km en 45minutes.

Mardi : Renforcement musculaire avec 2 séances NTC : « Alignement Parfait » et « Dos affiné ».

Mercredi : Sortie hebdomadaire avec les collègues, surtout des mecs pour une fois. J’ai de plus en plus de doute sur leur façon de voir l’entrainement, je trouve que cracher ses poumons pendant 45minutes c’est pas vraiment constructif… Du coup j’ai préféré les laisser s’ébrouer devant et courir à mon rythme, et la un miracle s’est produit (une faille spatio-temporelle probablement) : je suis arrivée en même temps qu’eux. Rahhh l’esprit de compétition !
Bilan : 9,3km en 53′

Jeudi : Repos

Vendredi : 45min NTC
 

Publicités