Bilan du mois beaucoup plus léger que le mois dernier, je n’ai fais « que » 72km ce mois-ci. La faute à un ongle de pied éclaté et à une petite semaine de vacances :D.

Samedi : Repos.

Dimanche : Dernière grosse sortie avant le RunInLyon. En partant je me fixe pour objectif de faire 3 fois 2kilomètre à allure cible avec 3minutes de récupération entre chaque. Je suis plutôt contente de ma sortie, même si j’étais très légèrement en dessous de la vitesse cible j’ai bien tenu l’allure et j’aurais pu faire plus sans problème.
Bilan: 10,80km en 57minutes.

Lundi : 45minutes de renforcement musculaire (cuisse, abdos, fessiers avec surtout beaucoup d’abdos !  ouch!).

Mardi : Repos.

Mercredi : 45minutes de renforcement musculaire (bras, cuisse, abdos et fessiers et un peu mollets aussi parce qu’en faisant les exos pour les fessiers ça me tirait dans les mollets… J’ai une anatomie étrange)

Jeudi : Dernière sortie avant le RunInLyon. Dernière sortie avec les collègues. Dès le début je les préviens : on fait max 5-6km et on les fait doucement, il ne faut pas se fatiguer avant l’épreuve. Mais bon l’appel de la jungle à encore gagner, la plupart sont parti vite et longtemps. Moi je me suis 6km à allure moyenne de 6’08.

Vendredi : Repos.

IMG_20141003_181712

J-2 avant le Jour J, ou la D-Day comme dirait l’autre. Le weekend du RunInLyon est là, tous les twittos en parlent, le monde entier en parle (comment ça j’exagère).  Au niveau de la préparation je pense que je suis pas mal, même si j’aurais pu faire beaucoup mieux si je ne m’étais pas relâchée ces dernières semaines.
Je pars avec l’objectif de faire mieux que le 10km de l’horloge, mais si je n’y arrive ça ne sera pas grave j’ai déjà plein d’excuses toutes faites pour expliquer mon échec (dont la première : la foule).
On annonce 25 000 coureurs au départ, je ne me rends pas vraiment compte de ce que ça fait 25 000 personnes. J’ai peur de me sentir un peu oppressée, moi qui déteste la foule.

Publicités