Aujourd’hui je vais aborder un tout nouveau sujet : l’acné.

Ça me gêne de l’admettre mais ce sujet n’est pas vraiment nouveau pour moi, j’ai de l’acné depuis quelques années déjà, plus d’une dizaine d’année même. J’ai donc eu l’occasion de tester pas mal de remèdes miracles et j’ai envie de partager avec vous non pas ces remèdes miracles mais bien l’utilisation de non-remède pour lutter contre l’acné.
Pour vous donner une idée j’ai commencé à lutter contre l’acné à l’adolescence avec le fameux biactol et je suis ensuite passé par toutes les étapes classiques : crèmes, remèdes miracles, antibiotiques, pilules etc… J’avais prévu de vous raconter tous les détails, mais il y avait trop à dire et finalement je préfère vous épargner l’histoire de ma vie !
Bref un jour j’en ai eu marre de tous ces médocs, du coup j’ai dû lutter contre ma dermatologue « Mais vous êtes sûr que vous ne voulez pas un traitement de 3mois au moins ? ». NON. Après un weekend à Amsterdam gâché par une énième migraine j’ai également stoppé la pilule. Cette fois-ci j’ai dû lutter contre mon gynéco « Vous avez déjà eu un kyste, la pilule empêcherai d’en avoir d’autre ». Oui mais quand j’ai eu mon kyste j’étais sous pilule donc j’ai tendance à en déduire que ça ne change rien ! Bref, il m’a prescrit une pilule que je n’ai jamais prise. (En plus une de 3ème génération sans même me demander mes antécédents… bref ceci est un autre débat).
Bien évidemment les boutons sont revenus, j’ai décidé de les tolérés vu qu’il était hors de question que je lutte contre eux. Ne pensez pas que j’étais ravie par l’état de ma peau, mais au moins j’étais à l’aise avec mon choix.

Et puis je me suis pris une cuite, la quantité d’alcool absorbée n’avait rien de mémorable, 4 verres à peine. Au réveil ça allait (presque) bien, léger mal au crâne tout au plus, et puis à 12h j’ai commencé à vomir, je ne pouvais plus rien avaler, j’ai été malade jusqu’à tard dans la nuit et le lendemain je suis retourné au boulot pas très fraiche. Le surlendemain j’explosais mon quota bouton du mois entier.
Ce scénario c’est reproduit plusieurs fois, je ne suis pourtant pas plus une grosse buveuse, mais même avec 3 bières j’étais malade le lendemain. En plus de ça j’avais de plus en plus souvent mal au ventre, en particulier lorsque je courrais.

Et un jour ça a fait tilt, « y’a un truc dans mon bidon qui ne va pas » et mieux encore « c’est à cause de ça que j’ai des boutons ».

Alors voilà tout ce pavé pour vous dire qu’il y a 1 mois j’ai franchi un cap (une péninsule peut-être). J’ai décidé de vaincre mon acné par l’intérieur tout en cajolant ma peau à l’extérieur. Mais surtout pas en prenant des cachets, non plutôt en faisant attention à ce que j’ingurgite.
Première étape de la reconversion: faire une recherche « régime anti-acné » sur Google.
On trouve beaucoup de connerie sur le net, j’ai dû faire un bon tri mais j’ai retenu quelques bonnes adresses :

  • Le blog de Camille.G : en plus de raconter son périple anti-acné Camille G propose de nombreuses recettes sans lait, sans gluten.
  • Le blog smootheries qui relate son test du régime anti-acné.
  • Les deux blogs parlaient du site Beauté Pure leur source. Ce site est écrit par Emanuelle Haudegond « Coach en soin de la peau », bon alors pour celui-là j’ai envie de dire LOL. ( ouai carrément je dis LOL comme ça moi).
    C’est l’exemple parfait du site d’arnaque classique, tous les clichés sont là, ça clignote, les mots importants sont surlignés en jaune, on vous jure que c’est une méthode révolutionnaire, il faut vous inscrire par mail pour recevoir les 7 étapes du programmes miracles etc.
    Alors vous inscrivez (avec une adresse email poubelle bien entendu !) et on vous envoie un super mot de passe par email pour que vous puissiez consultés les articles de LA méthode, mais attention il y a 48h d’attente entre chaque étape.
    J’ai rongé mon frein 48h et j’ai enfin reçu le mail de l’étape 1, j’ai ressorti mon mail avec le mot de passe top secret et là j’ai senti la blague : acnefree… Mot de passe totalement unique et personnel bien entendu. Bref, vous comprenez bien que je n’ai pas attendu de recevoir tous les mails pour consulter les 7 étapes, même pas besoin d’être un hacker pour faire ça !
    Mis à part la mise en scène carrément pourri le contenu du site est assez intéressant.

En synthétisant toutes les infos j’ai décidé de mettre en place le « protocole » suivant :

Étape 1 : Nouveau « régime » alimentaire :

  • Exploser mon quota de fruits et légumes. Au programme smoothies, légumes verts et plein d’autre encore. J’ai même mangé des brocolis ! (L’homme n’est pas content mais c’est un risque à prendre).
  • Réduire ma consommation de lait : exit les yaourts tous les soirs, bonjour le lait d’amandes et le lait de riz. Dans la mesure du possible je réduis le fromage au lait de vache.
  • J’aurais aussi pu réduire ma consommation de gluten, mais je ne le ferais pas car j’ai l’impression que c’est un effet de mode, la réponse miracle à tous nos problèmes, bref trop beau pour être vrai. Et puis trop contraignant.
  • Je réduis aussi les aliments raffinés, je préfère le sucre roux, le riz complet etc….
  • En règle générale je réduis ma portion de viande et préfère prendre du poisson.
  • Adieu aussi l’alcool en trop grande quantité, d’autant plus que je le digère mal ! 😀 (Enfin ça c’est en théorie, ne sous estimons pas l’effet appel d’air qui se manifeste généralement en soirée)
  • Par contre il y a un truc que jamais je ne réussirai à réduire, si bien que je n’ai même pas essayé : le saucisson. Ok je sais que c’est mal, mais me forcer a ne pas en manger aurait des effets encore plus dévastateurs ! En tout cas j’en suis convaincue. La gastronomie locale étant ce qu’elle est il me sera d’autant plus difficile de résister à la rosette de Lyon, au Saint Marcellin de la mère Richard etc.928010_1468397560110314_1669254101_n

Étape 2 : Nouvelle routine de soin :

Le matin :

  • Nettoyage au savon, pour l’instant je termine un « Fraîche Farmacy » de chez Lush. Je passerais ensuite sur le savon végétal Vetivier-Menthe d’Aroma Zone.
  • Je rince (en partie) à l’eau thermale de la roche Posay.
  • Hydration soit avec gel d’aloe Vera (mais je trouve la texture bizarre) soit avec une couche très légère d’huile de Jojoba

Le soir

  • Nettoyage au Rhassoul (ou Ghassoul). Je fais tous les soirs ma petite mixture que j’applique en masque pendant 2 à 3 minutes. Après rinçage on sent que la peau est nettoyée mais elle ne tire pas.
  • Eau de lavande. Quand je l’ai acheté je pensais que ça sentirait bon, enfin que ça sentirait un peu la lavande. Finalement je trouve l’odeur immonde !
  • Hydratation avec de l’huile de Jojoba ou de l’huile de noisette. Une fois de temps en temps j’applique la crème Cicalfate d’Avène parce qu’elle fait des miracles sur les cicatrices.

Gommage

  • J’applique avec un coton du jus de citron sur mon visage, je laisse posé 2 minutes avant de rincer à l’eau. Environ 2fois par semaine.10684370_1529635670605669_2082822287_n

Étape 3 : La guerre avec le miroir

C’est l’étape cruciale de mon protocole, et c’est certainement la plus difficile à mettre en place. L’idée est d’empêcher tout triturage de peau. J’évite donc au maximum de me toucher le visage pendant la journée (dur dur, c’est comme si mes mains étaient attirées). Et surtout quand je croise un miroir je ne m’approche pas ! On l’a tous connu le moment fatidique où on se penche légèrement en avant pour « voir de plus près ». Et là généralement les événements s’enchainent : éclatage du bouton / point noir repéré initialement puis immanquablement le regard dévie et en moins de cinq minutes on se retrouve avec des traces partout sur le visage.
Je me suis donc formellement interdit de me rapprocher du miroir quelle que soit la circonstance.

400_F_1357324_q8rsgqdIbG3DWx7mREpIISGvabGu45

Bilan après environ 1 mois :

Étape 1 : J’ai fait quelques entorses à mon régime, je me retrouve rapidement à cours de fruit. Je découvre de nouvelles recettes, c’est bête mais je n’avais jamais fait des crêpes au Sarazin, pour la première fois de ma vie j’ai acheté des choux fleurs, des brocolis et même des haricots verts.
Je me passe facilement des produits laitiers type yaourts, crème etc… En revanche faire une recette de cake sans lait ça relève du casse-tête (mais j’ai acheté du lait de riz je devrais pouvoir me débrouiller maintenant)
Je m’éclate à me faire des smoothies tous les matins et je suis tombée amoureuse du lait d’amande !

Étape 2 : J’ai bien intégré ma routine de soin, en revanche je cherche toujours une solution pour le fond de teint. Parce que j’ai bien vu des poudres « naturelles » mais j’aimerais éviter de devoir vendre un organe pour avoir une belle peau.
J’adore l’huile de Jojoba qui hydrate juste comme il faut, une belle découverte !

Étape 3 : Echec lamentable, je me retrouve encore trop souvent le nez collé à mon miroir à essayer d’extraire un point noir à peine émergé. Oui parce que vu que j’ai moins de bouton j’ai moins d’occasion d’en tripoter du coup je m’attaque à d’autres défauts…

Bilan global : J’ai l’impression que ma peau est beaucoup plus équilibrée, elle tiraille moins, je n’ai pas forcément besoin de me jeter sur la crème hydratante après le nettoyage. J’ai un peu moins de boutons, c’est encore loin d’être parfait mais je sens quand même une différence.

Bilan budgétaire : Investissement cosmétique initial : 35€. Vu le prix d’une simple crème hydratante actuellement je pense que ces 35€ seront vite amorti !
Concernant l’alimentation je n’ai pas de valeur précise, je pense que je suis resté à des niveaux de dépense équivalent (moins de viande, mais plus de légume)

Je suis plutôt contente de mon test jusqu’à présent, je pense continuer sur ma lancée. Si ça vous intéresse je vous ferais un nouveau bilan dans quelques mois !

Publicités