Samedi: Oh le magnifique temps de merde !

IMG_20150404_163517(Malgré les apparences trompeuses cette photo n’a pas été prise en Bretagne)

Dimanche : Repos

Lundi : ça fait longtemps que je n’ai pas fait de sorti longue et mon trail approche. D’ailleurs mon trail de 10km va se transformer en 18km (oui parce que bon si j’arrive à faire le 10km à ma pause déjeuner je vois pas trop l’intérêt de le faire en compèt ! et puis c’était pas chronométré alors ça me frustrait). Je pars avec un objectif de 16km. Même chemin que d’habitude, horaire un peu plus matinal (11heure). Je constate rapidement que je suis loin d’être la seule à profiter de ce lundi de Pâques ensoleillé. (Le lundi au soleil… la chanson pourrie c’est cadeau !) Et ça me saoule. J’en ai marre de zigzaguer entre les gens. Du coup je change mon trajet pour passer où il y a moins de monde. Première étape le tunnel de la Croix Rousse (si si je vous en ai déjà parlé de ce long tunnel piéton de 1,7km), toujours aussi long, toujours aussi chiant. Après une éternité je débouche enfin sur les berges de la Saône et là super surprise : c’est complètement inondé. Je vais être obligée de courir sur les trottoirs. Là j’en arrive au stade où je regrette franchement de ne pas avoir pris ma carte de transport pour rentrer en métro. Et puis je regarde ma montre et je me rends compte que l’horaire de retour annoncé à l’homme est presque atteint. Comme d’habitude je n’ai pas pris mon portable, je ne peux pas le prévenir. J’ai donc fait les derniers kilomètre en mode fusée, pour rentrer pas trop en retard (à peine 15minutes) et manger des pâtes froides (lui il était bien à l’heure).

Bilan : 16km en 1h35
Mardi : Repos

Mercredi : Repos.

Jeudi : Après une mâtiné de merde je m’offre le luxe d’un lunchRun avec mes Peregrines spécial sentier. Je pars donc en direction du « petit bois » en quête de boue. (Il me faut de la boue, de la boue… bref). Juste à l’entrée du petit bois il y a une grande descente, qui dit grande descente dit grande montée (eh oui y’en a la dedans). Du coup en bonne fofolle j’ai fait du fractionné en côte. 10 fois la montée à fond les ballons. ça m’a calmé pour l’après midi 😀 J’espère juste que personne ne m’a vu !
Bilan : 5km en 40minutes

Lunchrun

Vendredi : Pour fêter les beaux jours je me suis choppée un petit rhume. Classique…

Publicités