Samedi: Après une semaine passée à (au choix) me moucher comme un grosse truie, me racler la gorge comme un chacal ou tousser comme un ornithorynque la reprise s’annonçait difficile. Sauf qu’en fait pas du tout ! J’en avais même pas mal sous le pied. Bon OK j’ai fait que 5km, mais au top !
Je me suis récemment rappelée qu’il y’a longtemps je m’étais créée un compte strava. Du coup j’ai téléchargé l’appli pour Android et commencé à tester. Première impression plutôt bonne, les stats sont bien détaillées, ça me change de Nike+!!
Le truc sympa c’est que sur le parcours Strava essaie de détecter des « segments » pour ensuite établir un classement sur ce segment. Je me retrouve donc 3ème du segment sur la boucle du parc. Record à battre !

Dimanche : Les 10kms de l’UNICEF c’est pour aujourd’hui. Grâce à ma sortie de la veille je suis plutôt confiante. Trop peut-être. Si bien que je me mets en tête de progresser dans le classement pour le segment de la veille. Dans le parc je donne tout (OK je suis à 12km/h…) et rapidement je n’en peux plus. J’ai encore la gorge prise et c’est plutôt désagréable en courant :/ Je finie ma boucle exténuée, et il me reste 6km. Ouch… J’ai quand même fini mes 10km mais j’étais à deux doigts de tomber dans les pommes à la fin.
Challenge Unicef réussi par notre team Lyonaise ^^
PS : J’ai fait un temps pire que la veille sur le segment, je pense que je n’ai pas assez coupé les virages !

Lundi : Repos

Mardi : Pour ce Lunchrun j’ai mis mes baskets de trail. Mon premier trail est dimanche et les braves demoiselles ont à peine une vingtaine de kilomètres au compteur. Je pars seule en direction du petit bois. Seule. Bois. Putain j’entends un truc qui marche là à gauche. Ah non en fait c’est rien. Mon dieu cette fois-ci c’est sure il y a quelqu’un.
En bonne chochotte je fait demi-tour pour reprendre mon circuit plus classique. Mais c’est que de la route, je vais user mes crampons…
Tant pis je retourne dans le bois, et la je croise 1 personne, puis 2, puis 5. Ben finalement je suis loin d’être seule. Y’a même des gamines qui font une séance photo dans un champs (en mode je m’aime j’ai vraiment un look super fashion avec ma chemise à carreau… méchante moi ? )
À plusieurs reprise dans les descentes j’ai senti une douleur dans ma cheville droite, ça m’inquiète pas mal…
Bilan : 7km avec 120D+ on est encore loin du trail de dimanche mais quand même !
Strava m’annonce que je suis 4ème sur le segment de la montée du petit bois. Sauf que 4ème ça veut dire dernière… Fuck. Faut que je me rattrape !

Mercredi : Repos.

Jeudi : En fille bien organisée et prévoyante je n’ai bien évidement pas encore testé mon camelBag (ou camelBack je sais pas trop). Je le rempli donc à rabord et part en faisant floc floc. Direction le petit bois puisque je n’ai plus peur.
Floc floc je descends, je traverse le champs, floc floc, je passe sur le petit pont, floc, je remonte de l’autre côté, floc floc, mais c’est naze là y’a du goudron, floc floc et refloc je fais demi tour floc y’a un sentier sur la droite floc floc pause photo floc je suis au bout du sentier. Je repars donc sur mes pas et remonte la montée du petit bois (segment Strava si tu ne suis pas) je vais lui mettre la paté à ma 4ème place tu vas voir de quel bois je me chauffe !

Arrivé en haut je me rends compte que je n’ai fait que 3km, floc floc retour dans le bois. Au passage j’avale une mouche et m’étouffe au milieu du sentier. Un coureur en profite pour me doubler. Tiens si je le suivait il doit connaitre le bois lui. Je floc allègrement derrière lui, on arrive sur le même goudron que tout à l’heure, le mec prends à gauche, moi aussi, encore à gauche, moi aussi. On se retrouve à nouveau dans le bois. Sauf que le mec à la fâcheuse impression que je le suis (comme de juste…) et il arrête pas de se retourner. Du coup je suis obligée de jouer la fille fatiguée et de marcher pour le laisser prendre un peu d’avance en toute sérénité.
En tout cas c’est vraiment sympa de pouvoir courir dans un endroit comme celui là entre midi et deux, ça me change vraiment les idées !

PS : J’ai mis une minute à mon temps précédent sur le segment, me voilà donc 2ème à quelques seconde près. Affaire à suivre !

wpid-wp-1429823779461.jpg

Vendredi : Repos

Voilà pour la dernière ligne droite. Dimanche je cours mon premier trail 18km et 500D+ (ou 19km et 600D+ ça dépend où on regarde). J’espère que ça va le faire, j’ai prévue une chevillière pour ma cheville en carton. Croisons les doigts pour qu’elle tienne le coup !

Publicités