Zygmunt Miloszewki ~ Les impliqués

Zygmunt Miloszewki Les impliquésLors d’une thérapie de groupe d’un genre un peu spécial l’un des participants est retrouvé mort, une broche à rôtir planté dans l’œil. Pour le procureur Teodore Szacki l’expérience est allée trop loin.
Un très bon roman. A mon grand regret l’auteur n’a que très peu joué sur la psychose provoqué par cette thérapie, je m’attendais à trouver une histoire dans la ligné de celle de Lars Kepler. Deuxième point noir : l’auteur décrit les rues, les avenues, les carrefours de Varsovie en long et en large ce qui n’est pas forcément très intéressant. Le jour où j’irais visiter la Pologne je me contenterai du Routard !
Le livre est découpé en journée, et à chaque début de journée on trouve un petit récapitulatif des évènements s’étant déroulé ce jour-là, aussi bien au niveau de la vie politique que de la vie quotidienne. Même si je trouvais cette lecture un peu pénible au début je me suis rapidement rendu compte que ces passages avaient leur intérêt. En effet l’auteur prend en compte ces évènements dans son histoire : une alerte à la bombe paralyse tout le centre de Varsovie : le personnage principal est affecté. Une femme est frappée par la foudre : le personnage principal panique en pensant que c’est sa propre femme. J’ai beaucoup aimé ces petits ajouts.

Gregg Hurwitz ~ Nous savons tout

IMG_20150426_185947Depuis 17 ans toutes les nuits à 2h18 Nick se réveille. Mais cette nuit-là ce ne sont pas ses terreurs nocturnes qui l’ont réveillé. Cette fois-ci il y a quelqu’un dans l’appartement. Nick va alors se retrouver piéger au milieu d’une histoire lié au secret service : la garde rapprochée du président des Etats Unis auquel appartenait son beau-père.

Prenez un beau-père appartenant au service secret assassiné, ajouté un gamin paumé qui a dû fuir pendant la moitié de sa vie et mettez une petite dose d’agent secret ripou et vous avez une excellente recette pour faire un très bon roman d’espionnage. Mais parfois c’est comme la mayonnaise, ça ne prend pas. Je me suis ennuyée en lisant ce roman et le dénouement était trop évident. Et puis encore une fois on se retrouve face à quelqu’un qui imagine qu’un informaticien a des supers pouvoirs, que c’est parce qu’elle est informaticienne et qu’elle a installé un logiciel de cryptage quelconque sur les serveurs du FBI que l’ex-copine du héros peut avoir accès à toutes leurs données. On se croirait dans un épisode des experts. Vraiment décevant.

Thierry Bourcy~ La cote 512

IMG_20150426_185957

Célestin Louise est enquêteur au sein de la police parisienne, où il excelle dans la chasse aux criminels. Au début de la guerre en Novembre 1914 il choisit de partir au front.
Il est affecté dans la compagnie d’un jeune lieutenant, mais lors d’une attaque le lieutenant est abattu par une balle française venant de l’arrière.
Intrigué par ce meurtre Célestin commence son enquête.

Naïf. C’est le premier mot qui me vient à l’esprit quand je repense à ce roman. Pourtant le sujet est dur, la guerre est décrite de manière très crue.
Mais l’histoire de Célestin reste très gentillette. Célestin tombe toujours sur les bonnes personnes au bon moment, les témoins lui donnent toujours l’élément qui lui manquait.
Je suis un peu déçue par ce décalage entre le décor (la guerre) et l’histoire (l’enquête). Le roman est agréable à lire mais vous ne passez pas à côté de grand-chose si vous ne le lisez pas…

Lisa Gardner ~ Preuve d’amour

IMG_20150426_185951D.D Warren est appelé sur une nouvelle scène de crime, l’agent Tessa Leoni vient d’abattre son mari avec son arme de service. Encore une histoire de violence conjugale qui a mal tourné. Pourtant il y a quelque chose qui intrigue D.D Warren et qui lui laisse croire que cette affaire n’est pas si simple, surtout que Sophie la fille de Tessa Leoni a disparue

Le mois précédent je vous avais parlé de La Maison d’à côté
que j’avais adoré. J’ai presque autant aimé celui-ci, un roman bien mené, pas de temps mort, des personnages complexes. Décidément cette auteure est vraiment une belle découverte. Après ça reste un bouquin assez similaire au précédent, on pourrait lui reprocher de ne pas se renouveler, mais il est tellement bien que je ne le ferai pas !

Franck Thilliez ~ Angor

J’ai lu ce livre il y a quelque mois déjà, mais il était tellement insipide que j’ai même oublié de vous en parlez !
Camille Thibault est gendarme dans le nord de la France. Depuis sa greffe du cœur, elle a d’étrange vision. En parallèle une jeune femme enfermé depuis des années dans une grotte est retrouvé. Et si le donneur de Camille était lié à cette femme.

Ça commençait super bien, et puis j’ai décroché. Peut-être que si j’avais lu les autres romans de la série j’aurais mieux accrochés.

Publicités