Lundi : Fractionnés pluvieux, Fractionnés heureux ! Enfin c’est ce qu’on dit je crois… Je pars du boulot dans l’objectif de me remettre en jambe suite à l’échec de ma sortie de la veille (et à ma galère sur mon dernier trail). Je rejoins la piste juste à côté de mon boulot, c’est celle d’une école, forcément c’est désert. Je cours seul au monde et sous la pluie. Que demander de mieux ! Au programme 2 x 6 x 400m en 1’38 ». Je vous dirais bien que j’en ai chié, que j’ai vomi tripes et boyaux au bord de la piste. Mais non même pas, j’ai même presque aimé ça (noté l’importance du presque je ne suis pas maso!)

Mardi : Je suis dans une bonne lancé alors j’ai fais une grosse séance de renfo (j’ai enchainé 10pompes sans pleurer, je suis fière)

Mercredi : Repos, oui les pompes c’est pas tous les jours quand même.

Jeudi : Temps idéal en rentrant du boulot, c’est parti pour une sortie « longue ». 11km presque parfait, si ce n’est un léger point de côté.

Vendredi : Renfo

Samedi: Objectif du jour : 1h de course dont 8 accélérations sur 500mètres. Les 5 premières accélérations passent très bien et puis sans raison j’explose en vol. Généralement on appelle ça un point de côté, mais quand ça fait une barre on appel ça comment un « point des deux côtés » ? Bref je galère mais je n’ai pas envie d’abandonner. Mon amour propre ne le supporterait pas ! Finalement je transforme les deux dernières accélérations de 500mètres en une seul de 1km, je sais pas vraiment pourquoi, ça m’avait paru une bonne solution sur le coup.
Je suis rentrée complètement lessivée ! Mais la bonne nouvelle c’est que je suis la championne number one d’un segment sur Strava ! Méga fière (en plus j’ai même pas fait exprès)

Dimanche : Repos

Publicités