Aujourd’hui je vais vous parler d’un petit pull hyper simple à réaliser mais qui m’a pourtant occupé pendant près d’un an !

Tout à commencé avec un article sur le blog de Carofoliz, tout de suite j’ai adoré le modèle . En plus nous partions en vacances alors j’allais avoir plein de temps pour avancer. Juste avant de partir j’ai donc fait un tour chez mon dealer de laine préféré (l’Atelier de la création à Lyon pour ne pas le citer) et pour une raison qui m’est inconnu j’ai pris seulement 6 pelotes.

Il me semble qu’en 3 jours j’avais terminé l’avant et l’arrière (oui c’est long je sais mais c’est parce qu’on a fait un peu de randonnée entre temps quand même ! ). J’enchaine sur la première manche et c’est là que je suis retrouvée à court de laine. Zut… impossible de terminer le pull pendant mes vacances. Mais ce n’est pas si grave j’en profite pour avancer un peu sur mon projet boulet du moment : un autre pull d’été au tricot.

A la rentré je traîne un peu à racheter de la laine, et puis la gourde que je suis ne rachète qu’une seule pelote. Alors forcément au milieu de la deuxième manche…. quand ça veut pas ça veut pas.

Pull Amber Drops

Et un jour, aux alentours du mois de novembre, je termine enfin mon petit pull d’été (oui c’est un peu tard pour un pull d’été je sais…). Mais au moment du montage et de l’essayage je me rends compte que ça ne va pas, mais alors pas du tout. Le col baille sur l’avant, le pull glisse sur mes épaules, les manches sont en trompettes et il est un peu cours. Je craque, j’hésite à tout redéfaire et puis finalement je me contente de poser cet affreux pull à côté de son copain boulet dont je vous parlais plus tôt.
Mes deux pulls prennent sagement la poussière jusqu’a la fin du mois de décembre où je termine le premier pour me rendre compte qu’il est horrible. Cet échec me donne encore moins envie de reprendre le pull amber.

Et puis finalement au mois de mai je retrouve le courage de reprendre ce pull. Il faut dire que j’en ai un peu marre de le voir traîner sur la commode… Je défait les manches et l’encolure pour rajouter quelques centimètres à mon pull. Je remonte de nouvelles manches plus étroites et surtout plus courtes. Et avec à peine quelques heures de travail le pull est enfin terminé !

Pull Amber Drops

Finalement je le trouve plutôt canon, ça valait la peine d’attendre un an !

 

Publicités