Au début de l’année j’avais eu la chance de gagner le concours organisé par VirgieMonica pour son bloganniversaire.

Dans le lot il y avait plein de jolies surprises mais surtout deux écheveaux de Malabrigo Lace. A peine la douceur de ces derniers entre mes mains j’ai eu envie de réaliser un grand châle avec.

Dream Stripe l'île aux fils

Je me suis rapidement décidée pour le modèle DreamStripes proposé gratuitement par l’Ile aux fils.

C’était la toute première fois que j’utilisais de la laine en écheveau. Je me suis donc retrouvée un peu démunie lorsqu’il a fallu les monter en pelote. J’ai donc embauché l’homme pour m’aider. Il a un peu râlé et m’a tout de suite interdit de racheter des écheveaux. Mais bien sûr je ne l’ai pas écouté !Châle DreamStripes

Je commence rapidement le tricot, les rangs sont courts, c’est du jersey tout simple avec seulement deux augmentations au centre et deux jetés sur les extrémitées, ça monte vite et bien. Et puis forcément c’est de plus en plus long, de plus en plus répétitif, je mets un peu mon ouvrage de côté (c’est d’ailleurs un problème récurrent chez moi, j’ai l’impression d’avoir systématiquement une phase de « rejet » pour chaque projet).Châle rayé Malbrigo

Après plusieurs abandons et reprises j’arrive enfin a un total de 48 rayures, soit 96 rangs pour un total de 293 (vous voyez quand je vous disais que les rangs étaient un peu long…). Mais j’ai l’impression que mon châle est petit : mon câble n’étant pas assez long je ne peux pas ledéployer complètement mon châle pour mesurer son envergure. Comme la laine est fine et que je sais que j’ai tendance à tricoter serré j’ai vraiment des doutes.
Je pèse mes pelotes et me rends compte que j’ai utilisé à peine 10 grammes de chaque. En regardant sur Ravelry je vois que d’autres tricoteuses ont eu le même souci que moi, il leur a fallu rajouter des rangs. Je repars donc pour 16 rayures supplémentaires, ce qui me rajoute 96 mailles et donc 6 motifs de dentelle. Si vous avez bien suivi vous savez que j’ai terminé sur un total de 389 mailles avant d’entamer la dentelle…Châle Malabrigo Lace

Le livre audio « La vérité sur l’affaire Harry Quebert » dans les oreilles je reprends mon tricot.
Petit aparté sur les livres audios : si vous n’avez encore jamais testé je vous conseille vraiment de tenter l’expérience. Pour moi qui adore faire plusieurs choses en même temps c’est l’idéal : je tricote en lisant, je cours en lisant, et je fais même le ménage en lisant !
Pensez à regarder dans les rayons de votre bibliothèque municipale, c’est là où je trouve tous les miens !

Tricot lecture Harry Quebert

Cette fois-ci je suis motivée, à un rythme de 2 à 3 rayures par jour j’arrive enfin à la partie tant attendue : la dentelle !

J’ai beaucoup aimé tricoter cette partie là, bizarrement j’avais l’impression que les rangs pairs (ceux où il y a les mailles spécifiques qui permettent de dessiner la dentelle) se tricotaient beaucoup plus vite que les rangs impairs tricotés uniquement en maille envers.Châle à rayures

Bien évidement j’ai fait quelques erreurs, essentiellement sur les deux extrémités du châle, mais j’ai réussi à adapter un peu le patron pour rattraper le coup.

Une fois la dernière maille rabattue et le châle enfin tombé de mes aiguilles j’ai pu constater (avec soulagement) qu’il était assez grand.Dentelle du chale Dreamstripes

Une fois lavé et bloqué ce châle est directement devenu l’un de mes favoris !

Publicités