Recherche

Treecot

Tricot, crochet, couture et course à pied !

Catégorie

Course à pied

Bilan 2016

Une nouvelle année running se termine. Voici venu l’heure rituelle du bilan annuel !

Comme prévu dans le programme que je vous annonçais en début d’année j’ai participé au 10km de Saint-Priest, mais finalement j’étais encore moins en forme qu’en 2015… Pendant la nuit précédent la course j’ai même plusieurs fois songé à abandonner, mais « non ce n’est pas mon genre d’abandonner »… si j’avais su… Je le referai peut-être cette année, juste pour la revanche !wp-1460013345579.jpg

Ensuite il y a eu l’Ekiden de Lyon. Une super expérience de course en relais, j’aurais aimé la refaire cette année mais elle tombe pile au moment où on devra déménager. Lire la suite

Publicités

CR Semi Marathon du RunInLyon 2016

Je ne voulais pas faire ce semi. Je l’avais fait l’an dernier et je n’avais pas du tout (mais alors pas du tout) apprécié le parcours. J’avais râlé comme jamais pendant une course et elle s’était très mal terminée pour moi.
Et puis un copain a insisté pour qu’on le fasse ensemble, c’était son premier blablabla. Je me suis laissée attendrir. Mais en bonne radine il était hors de question que je paie le prix exhorbitant que demandait ASO pour participer (36€ quand même), j’ai donc participé à tous les concours possibles pour gagner un dossard. Coup de chance j’ai été tirée au sort par le magasin Terre de Running ! Lire la suite

CR du Trail du Lyon Vert

Le réveil sonne à 7h15, je n’ai quasiment rien dormi de la nuit, c’est mal parti.

Pour ceux qui ne me connaissent pas ce trail était le premier depuis que je me suis tordue la cheville au mois d’avril sur l’écotrail de Clairvaux. Il m’aura fallu attendre quasiment trois mois pour pouvoir reprendre sans douleur.

Directement au saut du lit je passe en mode gavage d’oie, je n’ai pas faim mais je dois rapidement avaler mon petit-dej pour avoir digéré un minimum au moment du départ.

Casino du Lyon vert

J’arrive au casino du Lyon vert à 8h30, le départ est a 9h30 j’ai donc prévu large. En moins de 5 minutes je récupère mon dossard et mon sac de goodies, à l’intérieur un nouveau buff à ajouter à ma collection (si un jour on m’avait dit que je ferais une collection de buff…), un gel d’effort ou de je ne sais quoi, bref un truc qui part directement à la poubelle. Et une mini serviette aux couleurs du trail du Lyon vert. A première vue je me dis qu’elle est vraiment trop petite pour servir à quelque chose, à part peut-être pour nettoyer les vitres, mais quelques heures plus tard je serai bien contente de découvrir qu’elle a le format idéal pour essuyer mes pieds trempés.

Je retourne à ma voiture me préparer pour la course. La veille j’ai longuement hésité : short ou pas short ? Débardeur ou t-shirt ? Mais au vue des conditions météorologiques dégueulasses le jour J je n’hésite même plus : legging + t-shirt + gilet + moufles (non je déconne)…

Je retrouve alors Élise et Sébastien qui vont prendre le départ du 19km avec moi et Pauline et Pauline qui seront sur le 12km. Lire la suite

Melting Pot

Comme certains d’entre vous le savent peut-être j’avais jusqu’à présent deux blogs : celui-ci sur le tricot, couture et diy en général et un second sur la course à pied.

Mais ces derniers temps je ne m’y retrouvais plus. M’étant blessée à la cheville en avril lors d’une course je n’avais plus grand chose à partager sur mon premier blog. A l’inverse pour mon blog « créatif » j’avais encore tellement de projets finis à vous montrer que j’ai baissé les bras devant la longueur de la liste à publier. Ajoutez à ça le fait que depuis début juin nous n’avons plus qu’un vieil ordinateur qui met près de 10 minutes à démarrer et vous comprendrez pourquoi j’ai baissé les bras !

Mais bonne nouvelle l’homme a commandé un nouvel ordinateur (et vu le prix si il démarre en plus de 10 secondes je vais me fâcher). Entre temps j’ai également rendu visite à mon ostéo préféré et depuis je recours comme un lapin (et non pas comme une lapine sinon ça serait bizarre…), j’ai d’ailleurs deux nouveaux objectifs en vue : le Trail du Lyon vert en Septembre et le semi-marathon du RunInLyon en Octobre. J’aurai donc l’occasion de partager avec vous mes déboires performances sur ces deux courses.
Heureusement ma liste de projets couture à publier ne s’est pas beaucoup allongée, ma mini lionne ayant eu la bonne idée de se casser la patte en chutant du balcon (3 étages quand même) j’ai dû vider entièrement la pièce qui me servait d’atelier pour la lui laisser. (Il ne faut pas qu’elle puisse sauter au risque de ré ouvrir sa fracture, donc pas de meuble, de bureau etc…), du coup si je veux utiliser ma machine à coudre je dois me mettre sur la table de la cuisine et ça ne me motive pas !

 

Et puis au début du mois j’ai reçu un mail pour me rappeler que le nom de domaine de mon blog running arrivait à échéance prochainement et qu’il était urgent de le renouveler. Je me suis alors demandée pourquoi j’avais deux blogs… Au début j’avais fait ça car je voulais segmenter mes sujets, pour respecter une certaine « ligne éditoriale » dont on vous parle à longueur de temps dans les articles de conseils sur le blogging. Mais au final quel intérêt ?  Pourquoi je devrais me forcer à rentrer dans une seule case puisque j’aime autant la course à pied que le tricot. Tenir deux blogs c’est peut-être un peu de la schizophrénie, non ?  Du coup au lieu de me lancer dans une psychanalyse aussi coûteuse que chronophage j’ai préféré arrêter les frais et ne garder qu’un seul blog ! (et aussi arrêter de lire les articles de conseil sur le blogging…)

Donc à partir de maintenant une seule adresse (fourre-tout) : https://treecot.wordpress.comUn dernier point pour ceux qui se demanderaient pourquoi retourner sur la plateforme WordPress.com alors que pendant deux ans mon blog running a été hébergé chez un fournisseur classique, OVH pour ne pas le nommer.
Au final le bilan est plutôt mitigé :

  • Pouvoir mettre les mains dans le cambouis code ? Entre le PHP et moi ça n’a jamais été le grand amour, et le peu que j’ai touché pour mettre en place WordPress ne nous a pas réconcilié.
  • Avoir plus de liberté au niveau du design ? bof ça m’a amusée au moment de le faire mais je ne l’ai pas retouché depuis. J’avais voulu créé mon propre thème WordPress et tout se transforme rapidement en usine à gaz…
  • Pouvoir installer plus de plugins ? … j’ai pas besoin de plugins
  • Avoir un meilleur référencement ? … je n’ai pas noté de différences notoires entre les deux plateformes. (et pourtant j’avais installé un super plugin de la mort qui tue…)
  • Pour la gloire ? Comme pour les plugins je n’en ai pas besoin !

Bref, je ne vois pas vraiment d’inconvénient à retourner sur WordPress.com, en plus ça me fait économiser une quarantaine d’euros par an alors c’est vraiment génialissime (ben ouais c’est l’équivalent d’un dossard au RunInLyon et de quelques pelotes de laine, ou d’au moins 4 mojitos si vous préférez la menthe !)

Donc voila vous savez tout et je vous souhaite à tous la (re)bienvenue sur mon blog !

 

Mes débuts en course à pied

Lors d’une sortie avec le RedCrewLyon nous avons accueilli Blanche une petite nouvelle très motivée mais persuadée qu’elle était trop lente et pas assez endurante.

J’ai alors essayé de me remémorer mes débuts en course à pied. En des temps immémoriaux (quelque part vers début Octobre 2013) je m’étais enfin décidée à mettre mes craintes au placard et à aller courir. Si je me souviens parfaitement  de la tenue que je portais ce jour-là et qui a probablement  fait rigoler plus d’un coureur que j’ai croisé (Short vert militaire, débardeur en coton et baskets de ville, j’avais le staïle ma chérie) en revanche je ne me rappelle pas vraiment de ma « performance ».

Lire la suite

Ecotrail de Clairvaux les Lacs : et crac la cheville !

Ce trail était dans mon planning depuis la minute où j’ai franchie la ligne d’arrivé lors l’édition précédente. J’en avais bavé mais j’avais adoré cette course.
Je n’ai pas suivi de préparation spécifique, j’ai juste essayé d’augmenter au maximum le dénivelé et dans la mesure du possible de courir sur des sentiers.

Contrairement à l’année précédente la météo n’était pas au beau fixe. Toute la journée de la vieille ce ne fut que pluie et brouillard, pas vraiment des conditions idéales mais ça fait parti du jeu ! Je croisais quand même les doigts pour éviter la neige au départ…

wp-1461667949729.jpg Lire la suite

Lyon Urban Trail : 14km

Le Lyon Urban Trail est l’une des courses emblématiques de la région Lyonnaise. Je ne l’avais pourtant encore jamais faite, et ce pour deux raisons : la foule et les escaliers. Après presque 4 ans passés à Lyon, dont 2 et demi à courir, j’ai pensé qu’il était finalement temps que je me mesure à cette épreuve.
Pour cette édition 2016 quatre parcours étaient proposés : 35km, 23km, 14km ou 8km.

lyon urban trail

La course de 8km était une nouveauté de cette année. Je ne l’ai d’ailleurs découverte qu’une fois mon inscription à celle de 14km validée ! J’aurais sans doute hésité un peu plus !

Pile un mois avant l’épreuve je m’inscris au 14km. Et dès le lendemain je commence à paniquer : je n’ai encore jamais couru dans des escaliers !! Lorsque je m’entraîne je cours sur du plat (quais du Rhône et de Saône, parc de Gerland etc…) ou sur des sentiers (Ecully, Bois de serre, Jura etc…) mais JAMAIS je ne croise d’escaliers. Il a donc fallu bousculer mes habitudes. Lire la suite

Marathon en relais : l’Ekiden de Lyon

Cette course n’était vraiment pas prévue dans mon planning mais quand Elise m’a proposé de monter une équipe aux couleurs de notre RedCrewLyon pour le premier Ekiden de Lyon j’ai dit oui tout de suite !
L’Ekiden est un marathon en relais divisé en 3 relais de 5 km, 2 de 10km et un de 7,195 km.

J’ai choisi de faire un relai de 5km car c’était une distance « inédite » pour moi. Je ne me suis jamais inscrite sur une course de moins de 10km puisque généralement je me dis que quitte à me lever tôt le dimanche matin autant que ça vaille vraiment le coup ! Quand la question du relais s’est posée j’ai eu envie de me mesurer à cette distance, à ce défi en réalité, parce que courir un 5km ça ne s’envisage pas comme un 10km, encore moins comme un semi, c’est tellement court, tellement intense qu’on a quasiment pas le droit à l’erreur.
Ma stratégie pour cette course était donc des plus simple : partir à fond, accélérer à mi-course et sprinter sur la fin. Dans le respect scrupuleux de la fameuse technique du doigt mouillé j’estimais mon temps de parcours à 23 minutes maximum. Lire la suite

Recette : Huile de massage à l’arnica pour la récupération sportive

Comme toute coureuse un tant sois peu accro, ma plus grande hantise est la blessure. En 2 ans et quelque de course à pied je n’ai encore jamais été  vraiment blessé (et je touche du bois quand j’écris ça).
A part quelques épisodes avec de légères douleurs je dois bien reconnaitre que j’ai jusqu’a présent été plutôt chanceuse.
Mais désormais plus je progresse dans mon entrainement et plus je pense qu’il serait raisonnable d’arrêter de compter uniquement sur la chance.

Une petite discussion avec une naturopathe m’a convaincue qu’il était plus facile de traiter un problème AVANT qu’il ne s’installe pour de bon.
J’ai donc suivi ses conseils et en particulier au niveau du soin des articulations.

Pour éviter les blessures il est important de réduire toutes inflammations. J’ai donc pris régulièrement l’habitude de me masser avec mon reste d’huile de massage à l’arnica de Weleda, le plus souvent après ma séance mais il m’arrive de le faire aussi avant quand je sais que celle-ci sera particulièrement longue. J’insiste particulièrement sur les genoux qui sont chez moi assez sensibles.

Pour booster l’effet de mon huille Weleda j’ai d’abord rajouté quelques gouttes d’huile essentielle de Gaultherie. (Pour la petite anecdote j’avais reçu pour le RunInLyon un petit flacon de spray « miracle » pour les articulations, mais j’ai eu du mal à l’utiliser régulièrement car il avait une odeur que je ne supportais pas. Ce n’est qu’une fois le flacon d’huile essentielle de Gaultherie acheté et ouvert que je me suis rendu compte que c’était CETTE odeur que je détestais…)

Huile Esentielle de Gaultherie

Et puis forcément un jour mon flacon d’huile fut vide… Plutôt que de racheter l’huile Weleda j’ai choisi de faire mon mélange moi même.
Je vous partage donc ma « recette » sachant qu’elle n’est pas exhaustive, il existe de nombreuses huiles essentielles aux qualités anti-inflamatoires vous pouvez donc varier en fonction de votre stock ! L’important est de ne pas dépasser un total de plus de 30% MAXIMUM du volume en HE.
wp-1458804495858.jpg

La recette :

– 25mL de macerat huileux d’arnica
– 30 gouttes d’huile essentielle de Gaultherie
– 10 gouttes d’huile essentielle de Gingembre *
– 10 gouttes d’huile essentielle de zedoaire *

* Ces HE sont des exemples, n’hésitez pas à les remplacer en fonction de ce que vous avez chez vous ! Par exemple l’eucalyptus, le curcuma etc.. Avant d’ajouter une nouvelle HE vérifier bien qu’elle peut s’appliquer sur la peau.

Pour éviter des soucis de conservation je vous conseille de ne pas préparer une dose trop importante de produit.

J’ai acheté mon petits flacon chez Muji pour environ 4€ et il est de très bonne qualité.

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑