Recherche

Treecot

Tricot, crochet, couture et course à pied !

Catégorie

Tricot

Chemisier Bruyère





Il y a quelque temps je vous avais parlé de « mon plus gros échec couture de 2016 » : cet ensemble jupe + top importable. Dans l’idée de réutiliser le tissu j’ai donc décousu, lavé et repassé mes morceaux. Dans un premier temps j’avais envisagé de réaliser le top Pam de la Maison Victor mais je me suis rapidement rendu compte que je n’avais pas assez de largeur de tissu. Il me fallait donc un haut plus « cintré », la chemise Bruyère m’a donc semblé parfaite !

J’avais déjà réalisé une première version de cette chemise Bruyère avec des manches longues (ici)bruyere-atelir-brunette

J’ai donc joué au Tetris pour réussir à faire rentrer toutes les pièces du patron sur mes restes au tissu. J’ai dû opter pour un modèle sans manche.
Bien évidement j’étais tellement obnubilé par mon placement que je n’ai pas fait attention au sens du tissu, les oiseaux de la parti haute du corsage se sont donc retrouvé la tête en bas…

J’ai raccourci le bas de la chemise d’une dizaine de centimètre.dd-bruyere

Pour le montage tout s’est très bien passé. J’ai fait le choix de n’entoiler qu’une seule face du col car je n’apprécie pas vraiment le rendu « carton » pour un col…chemise-bruyere

Ce tissu est vraiment génial, le tombé est très beau, je suis vraiment contente de m’être décarcassée pour le réutiliser !bruyere-deer-and-doe

En bref une petite chemise au top, que j’adore portée !

Publicités

Echarpe et bonnet d’hiver

ensemble-dhiverComme toutes tricoteuses qui se respecte j’ai dans mon stock un grand nombre de pelotes achetées sur un coup de tête et qui finalement ne correspondent à aucun projet.
J’avais depuis les soldes 2014 neuf pelotes de laine Rapido de chez Phildar de trois coloris différents. A plusieurs reprise j’ai essayé de les utiliser : pour un châle, pour un plaid, pour un pochon, mais à chaque fois ça n’allait pas. Lire la suite

Recette de pain facile et sans pétrissage

Il y a quelques temps en naviguant dans les méandres d’internet je suis tombée sur une recette de pain facile, rapide, bon et tout le tralala…

Faire son pain ? Mouais… J’avais un horrible souvenir des pains que ma mère préparait avec sa machine à pain. Etant une inconditionnelle de la croûte je restais systématiquement sur ma faim devant ses briques de gluten cubiques, mais pas question de lui dire que son pain n’était pas bon sinon c’était la crise diplomatique assurée ! Depuis, à mon grand plaisir, elle a laissé tomber…
Donc faire mon propre pain j’y croyais moyen, mais d’un autre côté si ça pouvait m’éviter d’avoir à mettre le nez dehors quand il fait moche et de me farcir la boulangère connasse et de manger du pain à la qualité plus que discutable …
J’ai donc griffonné la recette sur une feuille volante en me promettant d’essayer le weekend suivant.Pain sans pétrissage Lire la suite

Châle DreamStripes

Au début de l’année j’avais eu la chance de gagner le concours organisé par VirgieMonica pour son bloganniversaire.

Dans le lot il y avait plein de jolies surprises mais surtout deux écheveaux de Malabrigo Lace. A peine la douceur de ces derniers entre mes mains j’ai eu envie de réaliser un grand châle avec.

Dream Stripe l'île aux fils

Je me suis rapidement décidée pour le modèle DreamStripes proposé gratuitement par l’Ile aux fils. Lire la suite

Melting Pot

Comme certains d’entre vous le savent peut-être j’avais jusqu’à présent deux blogs : celui-ci sur le tricot, couture et diy en général et un second sur la course à pied.

Mais ces derniers temps je ne m’y retrouvais plus. M’étant blessée à la cheville en avril lors d’une course je n’avais plus grand chose à partager sur mon premier blog. A l’inverse pour mon blog « créatif » j’avais encore tellement de projets finis à vous montrer que j’ai baissé les bras devant la longueur de la liste à publier. Ajoutez à ça le fait que depuis début juin nous n’avons plus qu’un vieil ordinateur qui met près de 10 minutes à démarrer et vous comprendrez pourquoi j’ai baissé les bras !

Mais bonne nouvelle l’homme a commandé un nouvel ordinateur (et vu le prix si il démarre en plus de 10 secondes je vais me fâcher). Entre temps j’ai également rendu visite à mon ostéo préféré et depuis je recours comme un lapin (et non pas comme une lapine sinon ça serait bizarre…), j’ai d’ailleurs deux nouveaux objectifs en vue : le Trail du Lyon vert en Septembre et le semi-marathon du RunInLyon en Octobre. J’aurai donc l’occasion de partager avec vous mes déboires performances sur ces deux courses.
Heureusement ma liste de projets couture à publier ne s’est pas beaucoup allongée, ma mini lionne ayant eu la bonne idée de se casser la patte en chutant du balcon (3 étages quand même) j’ai dû vider entièrement la pièce qui me servait d’atelier pour la lui laisser. (Il ne faut pas qu’elle puisse sauter au risque de ré ouvrir sa fracture, donc pas de meuble, de bureau etc…), du coup si je veux utiliser ma machine à coudre je dois me mettre sur la table de la cuisine et ça ne me motive pas !

 

Et puis au début du mois j’ai reçu un mail pour me rappeler que le nom de domaine de mon blog running arrivait à échéance prochainement et qu’il était urgent de le renouveler. Je me suis alors demandée pourquoi j’avais deux blogs… Au début j’avais fait ça car je voulais segmenter mes sujets, pour respecter une certaine « ligne éditoriale » dont on vous parle à longueur de temps dans les articles de conseils sur le blogging. Mais au final quel intérêt ?  Pourquoi je devrais me forcer à rentrer dans une seule case puisque j’aime autant la course à pied que le tricot. Tenir deux blogs c’est peut-être un peu de la schizophrénie, non ?  Du coup au lieu de me lancer dans une psychanalyse aussi coûteuse que chronophage j’ai préféré arrêter les frais et ne garder qu’un seul blog ! (et aussi arrêter de lire les articles de conseil sur le blogging…)

Donc à partir de maintenant une seule adresse (fourre-tout) : https://treecot.wordpress.comUn dernier point pour ceux qui se demanderaient pourquoi retourner sur la plateforme WordPress.com alors que pendant deux ans mon blog running a été hébergé chez un fournisseur classique, OVH pour ne pas le nommer.
Au final le bilan est plutôt mitigé :

  • Pouvoir mettre les mains dans le cambouis code ? Entre le PHP et moi ça n’a jamais été le grand amour, et le peu que j’ai touché pour mettre en place WordPress ne nous a pas réconcilié.
  • Avoir plus de liberté au niveau du design ? bof ça m’a amusée au moment de le faire mais je ne l’ai pas retouché depuis. J’avais voulu créé mon propre thème WordPress et tout se transforme rapidement en usine à gaz…
  • Pouvoir installer plus de plugins ? … j’ai pas besoin de plugins
  • Avoir un meilleur référencement ? … je n’ai pas noté de différences notoires entre les deux plateformes. (et pourtant j’avais installé un super plugin de la mort qui tue…)
  • Pour la gloire ? Comme pour les plugins je n’en ai pas besoin !

Bref, je ne vois pas vraiment d’inconvénient à retourner sur WordPress.com, en plus ça me fait économiser une quarantaine d’euros par an alors c’est vraiment génialissime (ben ouais c’est l’équivalent d’un dossard au RunInLyon et de quelques pelotes de laine, ou d’au moins 4 mojitos si vous préférez la menthe !)

Donc voila vous savez tout et je vous souhaite à tous la (re)bienvenue sur mon blog !

 

18 jours sans…

J’ai fait 18 jours de pause… Autant dire un siècle, une éternité. En 18 jours j’en ai fait des choses, mais en 18 jours je n’ai pas couru. Pas du tout. Même pas après le métro. Telle une droguée qui réclame sa dose je frémis à l’idée de rechausser mes baskets. De lacer une nouvelle fois ces magnifiques lacets bleu fluo et leur sublime design arrondi qui les rend totalement inefficace.

18 jours sans courir auxquels s’ajoutent 5 semaines durant lesquels je n’aurais fait que 4 sorties.

Après tout ce temps je m’interroge, est-ce que j’en suis encore capable ? Est-ce que je sais encore mettre un pied devant l’autre ? Est-ce que je vais tomber ? Et si en tombant je me fais une croûte est-ce que j’aurais le droit de mettre du mercurochrome dessus ?

Bref, demain c’est la reprise et j’espère que cette fois-ci c’est pour de bon !

wp-1462874561436.jpg

Chemisier Donna Scandinave

Lors d’une weekend à Paris, en déambulant dans le quartier Montmartre nous sommes tombés sur le magasin des coupons de Saint Pierre.  Je précise bien que c’était un hasard complet, je ne savais même pas dans quel coin de Paris on était. Mais puisqu’on était devant ça aurait été dommage de ne pas rentrer « juste pour voir »…
J’ai donc craqué sur 3 coupons de cotons aux imprimés très flashy, un rouge avec des petites fleurs qui sera parfait pour une petite robe d’été, un vert à pois (parce que j’adore les pois) et un bleu à chevron dont le motif me plaisait énormément mais que je n’imaginais vraiment pas en vêtement. Je l’ai pris en me disant que je ferais des coussins avec…

Chemisier Donna

Quelques semaines plus tard j’ai acheté l’édition mai/juin de La maison Victor et je suis tombée sur le modèle de chemisier Donna. Et finalement je me suis dis que ce tissu à chevron était absolument parfait pour un petit chemisier d’été ! Lire la suite

Gilet WoodLand

Bonjour à tous,

Je m’aperçois au moment de publier que le dernier article posté ici remonte à bientôt deux mois… mais rassurez-vous je n’ai pas chômé pendant tout ce temps, j’ai même réalisé pas mal de petits projets (cotons réutilisables, sacs à encours, housse pour tablette etc…). J’ai fait plus de tricot / crochet que de couture et ce pour une bonne raison : j’avais commencé une robe Cardamome il y’a plus d’un mois, mais impossible de poser le col, je ne comprenais pas la méthode. J’ai finalement pris mon courage à deux main le weekend dernier et je l’ai enfin terminée ! Je vous en parlerai rapidement !

Mais le projet dont  je vais vous parler aujourd’hui est un gilet que j’ai débuté cet hiver et que j’ai terminé début février.

J’ai choisi ce modèle de gilet en solution de secours, en effet j’avais acheté de la laine Drops alpaga dans l’idée de réalisé un joli gilet au crochet. Mais au moment de réalisé l’échantillon j’ai trouvé que la laine n’était vraiment pas adapté à un projet au crochet 2,5. Elle se dédoublait sans arrêt, glissait etc… J’ai donc épluché le catalogue de modèle fourni par Drops Design, il me fallait un gilet, en Drops Alpaga et avec seulement 8 pelotes car je savais que j’avais pris les dernières de ce bain là à la boutique. Heureusement le catalogue de Drops Design est une vrai mine d’or et j’ai pu trouver le modèle Woodland qui se tricote en doublant le fil (et avec des aiguilles 5 comme ça ça va plus vite ! Parfait). Lire la suite

Bye Bye Trail des forts …

Voilà, ma décision est prise : je ne prendrai pas le départ du 28km du Trail des forts. Si vous êtes un lecteur assidu vous savez déjà que je me suis fait une belle entorse lors d’un trail le weekend dernier. (Pour les autres je ne vous en veux pas, je vous donne même l’occasion de faire une session de rattrapage ici)

wp-1462344010540.jpg

Juste après mon entorse je pensais pourtant pouvoir reprendre rapidement, seulement 2 jours après je marchais presque normalement.

Lire la suite

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑