Recherche

Treecot

Tricot, crochet, couture et course à pied !

Tag

Pull

Pull d’été au crochet

Aujourd’hui je vais vous parler d’un petit pull hyper simple à réaliser mais qui m’a pourtant occupé pendant près d’un an !

Tout à commencé avec un article sur le blog de Carofoliz, tout de suite j’ai adoré le modèle . En plus nous partions en vacances alors j’allais avoir plein de temps pour avancer. Juste avant de partir j’ai donc fait un tour chez mon dealer de laine préféré (l’Atelier de la création à Lyon pour ne pas le citer) et pour une raison qui m’est inconnu j’ai pris seulement 6 pelotes.

Il me semble qu’en 3 jours j’avais terminé l’avant et l’arrière (oui c’est long je sais mais c’est parce qu’on a fait un peu de randonnée entre temps quand même ! ). J’enchaine sur la première manche et c’est là que je suis retrouvée à court de laine. Zut… impossible de terminer le pull pendant mes vacances. Mais ce n’est pas si grave j’en profite pour avancer un peu sur mon projet boulet du moment : un autre pull d’été au tricot.

A la rentré je traîne un peu à racheter de la laine, et puis la gourde que je suis ne rachète qu’une seule pelote. Alors forcément au milieu de la deuxième manche…. quand ça veut pas ça veut pas. Lire la suite

Chronique d’un échec

Aujourd’hui je vous présente ce que l’on peut appeler un « projet boulet ». Celui-ci m’a accompagné pendant plus de la moitié de l’année 2015.

C’était un modèle trouvé sur le site de Phildar et qui semblait plutôt prometteur : http://www.phildar.fr/modele-pull-tube-jacquard-femme.r.html

Je l’ai commencé en mai, pleine d’espoir et avec en tête plein de tenue à associer à ce petit pull d’été.  DSCF2305   Quand j’ai commencé c’était un véritable challenge pour moi, en effet je n’avais encore jamais terminé de pull au tricot (juste une seul tentative au compteur qui fut un véritable échec après des mois de travail, car beaucoup trop petit pour moi) et surtout je n’avais jamais fait de jacquard.

DSCF2309

Je commence donc mon petit pull ultra motivée, les rangs s’enchaînent, j’alterne les coloris, mes pelotes commencent à s’emmêler, je fais quelques erreurs dans le dessin. Mais l’ensemble monte relativement bien, en moins d’un mois j’ai terminé le dos.
En faisant le bilan du morceau qui vient de tomber de mes aiguilles je trouve que le jacquard n’est pas terrible. Les dessins en jacquard sont vraiment très épais, limite rigides par rapport au reste du tricot en jersey. Mais pourquoi ???? La seule explication qui me vient à l’esprit est la suivante : je n’ai pas entrelacé mes deux fils à chaque fois, mais seulement toutes les 3-4 mailles.
DSCF2270
Pour le devant je change donc ma technique : j’entrelace systématiquement les deux fils.
Au milieu du devant je refais un petit bilan, c’est beaucoup mieux, beaucoup plus souple, plus régulier, presque parfait.
DSCF2308
Et puis c’est l’été, la canicule, le tricot ne fait plus du tout envie, je commence un ou deux projets au crochet en parallèle et finalement c’est eux qui prennent le pas sur mon petit pull.
A la rentré je le laisse encore de côté pour d’autres projets, puis vient octobre, novembre… le petit pull attend toujours sagement dans son panier sur la commode et moi je commence à culpabiliser à son égard. Pourtant il ne me reste plus grand chose, 1/4 du travail à peine…
Pull Phildar
Et puis en décembre il faut préparer les cadeaux, célébrer les fêtes… Je me réveille donc le 26 décembre en me disant qu’il est hors de question que ce projet ne soit pas fini avant 2016. Re-motivée, surentraînée je m’y remet enfin. Les rangs s’enchaînent au rythme des téléfilms de Noël et des tasses de thé (de Noël aussi). Et enfin ce satané petit pull tombe de mes aiguilles. Par peur de me démotiver à nouveau je l’assemble directement et monte le col dans la journée. Fini !!! Halleluyah !
Oui, mais …
Il est moche.
Pull Phildar
😥
En fait le devant est plutôt sympa, j’aime beaucoup le dessin géométrique et les petites manches. Mais au niveau de l’arrière c’est une véritable catastrophe. C’est tellement rigide par endroit qu’il tient debout tout seul. En l’état il est importable, je suis obligée de mettre un gilet pour atténuer la catastrophe.
Avec un peu de recul je me dis que le fil que j’ai utilisé (du coton) était clairement une erreur… Pourtant c’était celui conseillé par Phildar !
Il faudrait presque que je recommence le dos, pour le refaire plus proprement. Mais franchement je n’en ai pas l’envie…
Bref, ma déception est énorme.
PS : J’ai mis du temps à publier cet article, pourtant il était prêt depuis janvier. En fait j’ai mis longtemps à faire des photos potables : paradoxalement cet horrible pull est très photogénique et il n’a pas été évident de faire ressortir ses nombreux défauts !

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑