Recherche

Treecot

Tricot, crochet, couture et course à pied !

Tag

renforcement musculaire

Semaine du 7 au 13 Septembre

Lundi : Repos.

Mardi : Démarrage du fitness au boulot. Je suis officiellement la « petite jeune » (pourtant à 27ans je pensais avoir dépassée ce stade). Apparemment ils avaient même fait des paris sur ma date de naissance, c’est dire à quel point les jeunes sont rares dans les très grosses boites !

Mercredi : En rentrant du boulot j’ai de la rage à revendre, le top pour une séance de fractionnés ! Au programme 7x 30’30 + 6×1’1. Une bonne séance.

Jeudi : Repos

Vendredi : Echec, je sais pas si c’est un virus, la fatigue ou autre chose mais j’ai dû rejoindre mon lit à peine rentrée du boulot… Je commence à me dire que mon 10km de l’horloge de dimanche va êter compliqué.

Samedi: Je me lève toujours aussi crevée avec l’envie de me recoucher. Mais impossible de rester au lit j’ai une session de prévue avec le RedCrewLyon dans le but de faire un repérage sur le parcours du 10km du runInLyon. Juste avant de partir je reçois un sms d’Elise, elle aussi est patraque, ça promet ! J’en suis limite à croiser les doigts pour que personne ne viennent ! Finalement on était 3 et on n’a pas fait le parcours en entier ! Au 7ème km j’étais au bout de ma vie et bien contente de reprendre le métro pour rentrer ! Encore une fois je ne suis pas confiante pour les 10km de l’horloge ^^

Dimanche : 10km de l’horloge ! Et comme j’aime faire durer le suspense : CR à venir !
Pour patienter vous pouvez toujours relire mon CR de l’an dernier : ici

Publicités

Semaine du 31 Aout au 6 septembre

Lundi : Repos (oui j’ai quand même couru un semi la vieille donc j’y avais droit ^^)

Mardi : Renforcement musculaire ciblé sur les bras puisque mes jambes sont encore un peu fatiguées ^^

Mercredi : Le mercredi c’est LunchRun ! (je dis ça mais en vrai j’ai pas de règle ! )
Petite ballade « tranquille » dans le petit bois à côté du boulot. C’est agréable de changer d’air, par contre ça commence à m’inquiéter parce que je ne croise que des mecs dans ces bois !
Bilan : 7,5km en 50minutes.

Jeudi : 4h de TGV, ça c’est du sport !

Vendredi : Le vendredi c’est LunchRun ! (oui je sais vous avez compris). J’y vais moins gentiment que le mercredi, dans l’objectif de faire un max de kilomètres. Le parcours est assez vallonné et je me rends compte que j’ai systématiquement le même problème dans les descentes : un point de côté ! Je pense que je dois mal gérer ma respiration… Cela dit ce n’est pas trop grave puisque pour le semi du runInLyon ça sera un parcours extra-plat !

Samedi: Repos

Dimanche : Le dimanche c’est SL (pour celui là c’est presque toujours vrai). C’est parti pour 1h30 de course avec 5 accélérations sur 1km. Bon forcément au bout de 3 je perd le compte. Du coup j’en ai fait une de plus pour être sure. La sortie c’est super bien passée, de bonnes sensations tout le long, au top !
Juste avant de rentrer chez moi je passe sur les berges du Rhônes près d’un attroupement de promeneur, je jette un œil pour voir ce qui les intéressent et là je découvre un ENORME poisson. Un truc de la taille d’un phoque ! Mon dieu je ne pensais pas qu’il y avait des horreurs pareil dans le Rhône !
IMG_20150906_131734Un dernier message pour les Lyonnais : rendez-vous samedi à 10h30 place Ampère pour un run découverte du parcours du 10km du runInLyon !

Semaine du 21 au 27 Février

Samedi : 30min de renforcement musculaire.

Dimanche : Ce dimanche matin j’ai rendez-vous avec deux twitteuse à 10h au parc de la Tête d’or. C’est vachement tôt pour moi, mais bon quand il faut il faut !
Les filles ont prévu une SL d’au moins 2H, je les accompagnes pendant environ 8km et puis la douleur de ma jambe me force à rentrer. Je repars quand même chez moi en courant. Finalement je me rends compte que ça va plutôt bien, je n’ai plus si mal que ça, je fais même un peu de rab pour atteindre les 17km. Ça me redonne un peu confiance pour le semi de Paris !
Bilan : 17km en 1h45
10731516_1000150323346356_293166716_n

Lundi : Sortie décrassage/fractionnés. Au programme deux sessions de 8 accélération de 30s. Mais bon au final ma jambe m’empêche de vraiment accélérer, je termine mes sessions sans vraiment être essoufflée.
Bilan: 8km (en je ne sais pas combien de temps puisque Nike+ a ENCORE planté !)

Mardi : Repos

Mercredi : Repos.

Jeudi : Je profites d’une petite visite chez mes parents pour me faire un run jurassien, qui dit Jura dit dénivelé. Au programme de la sortie descendre jusqu’au lac puis remonter chez mes parents. Je commence ma course à 630mètre d’altitude, j’ai toujours mal, je boite sur les premiers pas puis je prends un tout petit rythme de croisière. En temps normal je serais parti beaucoup plus vite mais là ma jambe me l’interdit. D’un coup j’aperçois un gros chien qui traine visiblement sans maitre. Je panique un peu et je fais demi-tour, mais bon si je veux descendre au lac je n’ai pas vraiment le choix : je dois passer devant ce chien ! Je refais demi-tour et reprends la route prévue, plus de chien, ouf !

J’arrive en haut d’une belle descente, en général elle est enherbée, mais là c’est plutôt embourbé, limite sable mouvant ! Je descends en crabe pour ne pas glisser, les petits vieux du foyer logement me regarde intrigués. Enfin j’arrive au lac, et donc au plat, altitude 525mètres, le sol est gelé, mais je ne me méfies pas… jusqu’à ce que je manque de m’envoler sur une jolie plaque de verglas. Ok, j’ai bien compris la leçon, je vais marché uniquement dans l’herbe. Un petit tour dans les campings et c’est le moment de remonter, une grosse gorgée d’air et on y va. A ma vitesse d’escargot je résiste plutôt bien, j’arrive même à saluer les passants sans cracher mes poumons. Mais bon j’avoue qu’au bout de 2km à ne faire que monter j’en ai un peu ras le bol, je rêve même de me laisser aller dans la cour d’une maison qui est en descente…
Bilan : 6km en 40minutes
10986070_1413126382321759_1402495725_n

Vendredi : Repos.

Semaine du 17 au 23 Janvier

Samedi : Sortie en fin de journée. J’essaie de fractionner un peu pour la forme mais y’a trop de monde dans le parc ça me complique bien la tâche !
Bilan : 7,4km en 40’30 »

Dimanche : Normalement je devrais partir pour 20km, mais je ne les sens pas trop ces 20km. Du coup je me rabats sur un parcours de 16km, incluant 1 tour du parc de la Tête d’or. Dès l’entrée du parc je double un mec qui court à peine plus doucement que moi, 2 minutes plus tard le mec me redouble. Ah ouai il veut jouer celui là ! Je le redouble, il me redouble, je reste derrière lui pour profiter de l’aspiration (ben oui avec une telle vitesse il faut prendre en compte tous les paramètres !). 500mètres avant la fin du parc je donne tout ce qu’il me reste et je le double une derrière fois. Cette fois-ci il lâche l’affaire, je me retiens de faire une petite danse de la victoire en sortant du parc.
1km plus loin je commence à regretter mon petit jeu, il me reste 5km à parcourir pour rentrer chez moi et je suis complètement crevée ! 5 horribles kilomètres, j’ai même du marcher à plusieurs reprises. Plus jamais ça !
Bilan: 16km en 1’29 »

Lundi : Repos.

Mardi : Repos.

Mercredi : Repos.

Jeudi : 30 minutes de renforcement musculaire.

Vendredi : Repos.

Semaine du 10 au 16 janvier

Samedi : Ce samedi sur Lyon il fait un temps magnifique, mais comme j’ai toujours peur d’avoir froid je prends quand même mon coupe-vent. Au bout de 5 minutes je me rends compte que ce n’était vraiment pas nécessaire, non seulement il fait beau, mais en plus de ça il fait quasiment 20°C. Je fonds. Je me vois donc face à un gros dilemme, soit je continue à me liquéfier, soit j’enlève ma veste mais mon téléphone qui est dans la poche viendra taper sur ma cuisse à chaque pas. Je fais le choix d’enlever ma veste, mais 18km avec un téléphone qui tape sur la cuisse ça promet d’être pénible. Moi qui ne prends jamais mon téléphone j’ai bien choisi mon jour !
Finalement j’ai craqué, j’ai fini par tenir ma poche (et donc mon téléphone) dans ma main, je devais bien avoir l’air con mais tant pis !
Au bout de 10km, alors que je suis sur les berges de la Saône je vois les passants prendre le ciel en photo, intriguée je me retourne et découvre un joli cœur dessiné dans le ciel :
Coeur Lyonnais
Finalement j’étais bien contente d’avoir pris mon portable pour une fois, sinon je n’aurais pas pu faire cette photo !
Le reste de la sortie se passe tranquillement, à peine interrompu par une passante qui me demande son chemin (ben oui tiens si j’arrêtai cette fille là qui court pour lui demander un renseignement…)
Bilan : 19km en 1h55

Dimanche : aie je morfle. J’ai la cuisse droite en compote (et pas la gauche allez comprendre).
Du coup j’abandonne mes idées de sortie pour la journée et je me rabats sur une grosse séance de renforcement bras et épaules et des étirements pour les jambes.

Lundi : Renforcement musculaire des bras, mais pas trop car je sens les courbatures de la veille.

Mardi : LunchRun tentative Numéro 2. Après un premier essai la semaine dernière qui s’était soldé par un bilan mi-figue mi-raisin je retente. Cette fois-ci je prévois de partir directement depuis le boulot.
12h07: je suis en embuscade dans mon bureau et j’attends que mes collègues partent manger pour prendre possession des toilettes et me changer. Oui mais forcément c’est le jour où ils ont du mal à se décider… Une fois changer, je tente de sortir par la porte de derrière, toujours dans l’optique de croiser le moins de collègue possible (ouai je sais pas pourquoi j’assume pas, j’ai pas envie de me farcir les réflexions « Quoi t’es folle tu vas courir le midi ! »).
Oui mais pas moyen d’ouvrir la porte arrière, changement de plan je passe par devant et forcément je croise une collègue (mais bon elle ça va je l’aime bien ^^).
Enfin à l’air libre ! Avec mes conneries il est déjà 12h25, je suis pas en avance. Je pars en direction des berges de Saône, et enfin je peux commencer à courir. Enfin sur 500mètres parce qu’après il y a des travaux… Je fais demi-tour remonte pour longer la route, dépasse les travaux et redescend sur les berges. Pour 500mètres parce qu’il y a encore des travaux ! Bordel de m**** ça commence à me … Bref. Après 3 zones de travaux la piste se dégage, enfin ! Oui mais… parce qu’il y a encore un « mais », le vent est de la partie. Et pas un gentil petit vent, plutôt le gros costaud qui vous empêche d’avancer. Je lutte comme une folle mais je tiens bon, après un virage j’ai le vent dans le dos, du coup je prends de la vitesse. Je croise les autres coureurs qui luttent contre le vent dans l’autre sens, j’hésite entre leur lancer un regard narquois ou compatir, mais pas le temps de me décider parce que le vent me pousse et je suis déjà loin.
Et puis arrive le meilleur passage, le fameux pont qui enjambe le Rhône, celui sur lequel je m’étais pris une rafale défigurante il y a quelques semaines (ça c’est pour voir si il y en a qui suive 😀 ). Je crois que c’était pire que la dernière fois, j’ai lutté de toute mes forces, j’ai même essayé de faire un sprint pour que ça passe plus vite, j’ai tenu 5mètres… Arrivé de l’autre côté je n’en pouvais plus, j’étais lessivée.
Pour le côté relaxant de la pause running c’est loupé !
Bilan : 5,8km en 33minutes.
Et je suis encore revenue en retard au boulot (mais ça c’était parce que dans mon frigo y’avait un super fondant au chocolat et il a mis longtemps à cuire… par contre je n’ai pas mis longtemps à le manger !)

Mercredi : 30min de NTC

Jeudi : Repos

Vendredi : Renforcement musculaire des bras, enfin le terme exacte serait plus création musculaire des bras parce que pour l’instant des muscles il n’y en a pas !

Semaine du 3 au 9 Janvier

Samedi : Repos.

Dimanche : Au réveil un vilain lecteur me rappel qu’au début de mes vacances j’avais prévu de faire au moins une fois 20km. Avec la reprise du boulot le lendemain je n’ai donc définitivement plus le choix ! Je choisi de faire ma « balade » habituelle : berges Rhône, parc de la tête d’or et à nouveau berges du Rhône.
J’arrive juste devant chez moi sur la dernière minute de mon livre audio, pas envie d’aller plus loin. Je m’arrête donc à 18,18km en 1h42, j’étais pas loin des 20kms mais tant pis le vilain lecteur a le droit de me charrier !

Lundi : Repos

Mardi : Renforcement musculaire.

Mercredi : …
Dessins-hommages-a-Charlie-Hebdo-Uderzo_max1024x768

Jeudi : Mon tout premier LunchRun. Malgré les hurlements de protestation de mon estomac j’ai enfin testé. Au programme : sortir du boulot, tram, maison, changer de fringue, courir, douche, manger, tram, revenir au boulot en retard.
Bon ça fait beaucoup de stress pour seulement 26min de course, même si ces 26minutes m’ont fait du bien et m’ont permis de me vider un peu la tête le timing est trop juste.
Je pense que la prochaine fois je ferais dans cet ordre :
changer de fringue, sortir du boulot, courir, douche, manger, tram, revenir au boulot à l’heure.
Bilan : 5km en 26min

Vendredi : Renforcement musculaire.

Semaine du 27 décembre 2014 au 2 janvier 2015

Samedi : Repos

Dimanche : Repos

Lundi : Petite sortie au parc de Gerland, j’essaie de fractionner un peu pour la forme mais l’envie n’y est pas. En même temps envie et fractionné vont rarement de paire !
Bilan : 7,5km

Mardi : Une sortie longue en pleine semaine, quel bonheur ! Au programme aller jusqu’au parc de la tête d’or, un petit tour et on rentre à la maison. Bref 16km qui passent tout seul surtout avec mon livre audio « Les yeux jaunes des crocodiles » de Katherine Pancol qui m’accompagne depuis une belle poignée de kilomètre. Je sens que je vais me sentir bien seule quand le livre sera terminé !
Bilan : 16km

Mercredi : Repos

Jeudi : Repos…

Vendredi : Je pars pas vraiment motivée mais en cours de route je fini par me rendre compte que je suis plutot en forme. Je décide donc de tenter les 12kms en 1h. Je tiens assez bien le rythme, j’ai de bonnes sensations. Sur la fin je me pousse à fond pour atteindre l’objectif, un passant me regarde le dépasser comme une folle. Enfin les 12kms tant attendu s’affichent sur ma montre, je zappe pour regarder le temps et là grosse déception. 1h00’16. Oui alors je sais ça peut paraitre débile de se mettre la ratte au court bouillon pour 16 secondes, mais bon c’est quand même frustrant ! Enfin je ne suis plus très loin de réussir l’objectif !
Bilan : 13,7km

Semaine du 1er au 7 Novembre

Samedi : Le rendez-vous est donné à 9H30 avec le Run69Crew sur les marches du Rhône. En guise d’échauffement j’y vais en courant. Je rejoins Olivia, Vanessa et Marvin. On commence par un passage sur les berges puis on rejoint le parc de la tête d’or. Après une petite séance d’étirement on fait le tour du parc, dans le bon sens pour ne pas courroucer les autres coureurs. Et on retourne au point de départ, 8km selon ma montre et 9km selon celles des autres… On va dire 9km parce que je l’ai mise en route plus tard et que je l’ai stoppée à plusieurs reprises. Après quelques étirement je repars chez moi… à pied… ouch. Une séance bien sympa, à refaire 😀
Bilan : 3,4km + 9km + 3,4km oui j’ai quasiment fait 16km à jeun… Et cette fois-ci j’ai même pas eu FAIM, allez comprendre !

Amis Lyonnais qui passez par là n’hésitez pas à nous rejoindre : le rendez-vous est donné via le compte twitter Run69Crew et aussi sur joggin.fr !

Dimanche : Je profites du temps magnifique pour faire une belle sortie, mes jambes sont encore un peu fatiguées de la veille mais il fait tellement bon ! Je savoure chaques foulées et profite du soleil, et puis j’ai envie de courir vite alors je vais vite, pas besoin de me forcer à ralentir, pas d’objectif de temps, rien, JE PROFITE !! En bref, excellente sortie avec de super sensations, j’avais la patate en rentrant !

Bilan : 9km

Lundi : Repos.

Mardi : Séance running prévue avec les collègues, oui mais il pleut et  vraiment beaucoup en plus… « Non mais on ira demain ! »

Mercredi : « Quoi on est demain? ah mais j’ai pas pris mes affaires… »
30minutes de renforcement musculaire.

Jeudi : Repos

Vendredi : 4km au petit matin. Une véritable horreur, entre les enfants qui vont à l’école et la pollution dû au trop nombreuses voitures ce n’était vraiment pas agréable. En plus m’a montre n’a jamais voulu démarré, même le shoepod n’a pas fonctionné…

Au moment de la publication de cet article je serais dans l’avion direction Amsterdam pour un weekend prolongé, et cette fois-ci mes baskets m’accompagnent !

Semaine du 27 Septembre au 3 Octobre

Bilan du mois beaucoup plus léger que le mois dernier, je n’ai fais « que » 72km ce mois-ci. La faute à un ongle de pied éclaté et à une petite semaine de vacances :D.

Samedi : Repos.

Dimanche : Dernière grosse sortie avant le RunInLyon. En partant je me fixe pour objectif de faire 3 fois 2kilomètre à allure cible avec 3minutes de récupération entre chaque. Je suis plutôt contente de ma sortie, même si j’étais très légèrement en dessous de la vitesse cible j’ai bien tenu l’allure et j’aurais pu faire plus sans problème.
Bilan: 10,80km en 57minutes.

Lundi : 45minutes de renforcement musculaire (cuisse, abdos, fessiers avec surtout beaucoup d’abdos !  ouch!).

Mardi : Repos.

Mercredi : 45minutes de renforcement musculaire (bras, cuisse, abdos et fessiers et un peu mollets aussi parce qu’en faisant les exos pour les fessiers ça me tirait dans les mollets… J’ai une anatomie étrange)

Jeudi : Dernière sortie avant le RunInLyon. Dernière sortie avec les collègues. Dès le début je les préviens : on fait max 5-6km et on les fait doucement, il ne faut pas se fatiguer avant l’épreuve. Mais bon l’appel de la jungle à encore gagner, la plupart sont parti vite et longtemps. Moi je me suis 6km à allure moyenne de 6’08.

Vendredi : Repos.

IMG_20141003_181712

J-2 avant le Jour J, ou la D-Day comme dirait l’autre. Le weekend du RunInLyon est là, tous les twittos en parlent, le monde entier en parle (comment ça j’exagère).  Au niveau de la préparation je pense que je suis pas mal, même si j’aurais pu faire beaucoup mieux si je ne m’étais pas relâchée ces dernières semaines.
Je pars avec l’objectif de faire mieux que le 10km de l’horloge, mais si je n’y arrive ça ne sera pas grave j’ai déjà plein d’excuses toutes faites pour expliquer mon échec (dont la première : la foule).
On annonce 25 000 coureurs au départ, je ne me rends pas vraiment compte de ce que ça fait 25 000 personnes. J’ai peur de me sentir un peu oppressée, moi qui déteste la foule.

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑